Concilier le travail et le rôle de proche aidant : nos conseils

Concilier le travail et le rôle de proche aidant
Catégorie : Aide aux parents  
Étiquettes :


Concilier le travail et le rôle de proche aidant : nos conseils

Être proche aidant, c’est occuper un rôle de soutien souvent indispensable pour le bien-être et la santé du proche qui en a besoin. Cet accompagnement, à la fois apprécié et tellement nécessaire, peut parfois être exigeant pour la personne proche aidante. Concilier le travail et le rôle de proche aidant consiste d’ailleurs en un équilibre pouvant être difficile à atteindre. Il y a cependant moyen de poursuivre votre dévouement pour la personne de votre entourage ayant besoin, tout en évitant de sacrifier l’entièreté de votre vie professionnelle. Voici donc quelques conseils qui, nous l’espérons, vous seront utiles et pourront vous guider en tant qu’aidant naturel. L’objectif est de vous permettre de poursuivre votre précieux engagement envers votre proche aîné. Tout cela, sans devoir quitter votre travail.

Discuter de son rôle d’aidant avec son employeur

Beaucoup de personnes proches aidantes hésitent à parler de ce point au travail. Après tout, il s’agit en effet d’une partie de leur vie qui est plus personnelle. Cependant, afin de réussir à bien concilier le travail et son rôle de proche aidant, nous suggérons d’en discuter avec votre employeur. Nous croyons que, dans la plupart des cas, des ententes sont possibles. Considérant l’importance que représente le rôle d’aidant naturel, il y a de fortes chances que votre patron fasse preuve de compréhension face à votre situation et cherche alors à vous accommoder. Vous pourrez ainsi discuter de certains arrangements possibles comme par exemple :

  • pouvoir bénéficier d’un horaire flexible ;
  • travailler un peu moins chaque semaine ;
  • avoir l’option de travailler de la maison si possible (télétravail) ; 
  • pouvoir quitter le travail plus rapidement en cas de besoin ;
  • avoir l’autorisation de gérer certaines situations en lien avec votre rôle de proche aidant pendant vos heures de travail ;
  • et bien plus encore selon le contexte particulier de chaque profession.

Ces ententes, grâce à une bonne discussion entre vous et votre employeur, pourraient donc vous permettre de poursuivre vos tâches au travail sans délaisser votre précieux rôle de proche aidant pour l’être cher. 

Sachez d’ailleurs que vous avez certains droits à titre de proche aidant à titre de travailleur proche aidant. N’hésitez pas à en prendre connaissance. 

L’importance de l’organisation pour bien concilier le travail et le rôle de proche aidant 

Dans le but de rester efficace dans votre travail tout en continuant tous les jours de consacrer temps et énergie en tant que proche aidant de la personne qui vous est chère (parent, personne âgée de votre famille, ami, etc.), une bonne organisation est nécessaire. Être bien organisé peut éviter le surmenage. 

Voici donc quelques conseils en ce sens : 

  1. Une bonne gestion du temps est indispensable afin d’éviter de se sentir dépassé par les événements et par les heures qui passent toujours trop vite dans une journée. Un agenda (papier ou électronique) pourrait bien être un allié très utile.
  2. Tentez d’établir des priorités à travers les nombreuses tâches qui concernent autant votre travail que votre rôle de proche aidant. Identifier les tâches prioritaires dans cette longue liste vous permettra de mieux structurer vos efforts et votre énergie. 
  3. N’oubliez surtout pas de prendre du temps pour vous ! À travers tout le temps que vous consacrez à la personne qui vous est chère à titre de proche aidant et les tâches que demande votre carrière professionnelle, il est facile de s’oublier. Cependant, le fait de pouvoir décrocher et se permettre une période quotidienne pour des loisirs permet de conserver un sain équilibre entre le travail et le rôle d’aidant naturel. 

Savoir bien s’entourer et demander de l’aide

Un bon proche aidant est bien sûr dévoué pour la personne de son entourage qui a besoin de lui. Mais on pourrait aussi dire qu’un bon proche aidant sait bien s’entourer et demander de l’aide au besoin. Savoir reconnaître ses limites est d’une grande importance pour votre propre bien mais aussi pour celui de la personne dont vous prenez soin. Malgré la meilleure volonté du monde, chacun de nous a ses limites et il faut savoir se respecter soi-même. Votre bien-être doit aussi rester une priorité !

Partager les tâches avec d’autres membres de la famille ou de l’entourage

Dans la mesure du possible, il est important de voir à partager les tâches entre les différents membres de la famille ou de l’entourage. Cela permet par exemple à la personne âgée ayant besoin du soutien d’un aidant naturel, de rester en contact avec ses proches tout en bénéficiant de l’aide dont elle a besoin. Pour le proche aidant, il est ainsi possible de trouver un meilleur équilibre dans sa vie personnelle et professionnelle. Il risque ainsi d’être plus facile d’atteindre une conciliation entre travail et rôle de proche aidant

Des ressources d’aide professionnelles  

Nous savons que la réalité ne permet pas toujours de répartir les tâches entre plusieurs personnes. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela. Sachez qu’il existe néanmoins des solutions pour vous aider en tant que proche aidant. Des ressources professionnelles existent pour cela. Bien sûr, si vous sentez que c’est dans le meilleur intérêt de l’être cher, il y a des situations pour lesquelles la recherche d’une résidence pour personnes âgées (sur mesure selon les besoins de votre proche aîné) devient la meilleure solution. Si c’est le cas, nous pouvons vous aider à trouver une résidence adaptée selon vos besoins. Cependant, il existe aussi d’autres options permettant tout de même à votre proche aîné de rester à la maison. Les différents services d’aide à domicile deviennent alors une solution à considérer ! Chez Visavie, nous pouvons vous aider dans votre recherche pour les meilleurs soins à domicile selon les besoins de chacun. Les services offerts sont nombreux et permettent, à la personne âgée ayant besoin de soins, de bénéficier de l’aide nécessaire tout en restant à la maison ! 

Savoir demander de l’aide et bien s’entourer permet ainsi à tout proche aidant de profiter d’un petit répit à certains moments. L’aidant peut alors poursuivre son aide envers la personne de son entourage tout en ayant un peu plus de temps et d’énergie pour les tâches en lien avec le travail. La conciliation travail-proche aidant atteint alors un meilleur équilibre dans l’intérêt de tous. 

Pour finir, nous tenons sincèrement à remercier chaque personne s’impliquant à titre de proche aidante. Votre implication fait vraiment la différence dans la vie de vos proches !





Articles sur le même sujet

Aménager le domicile d'une personne âgée

Aménager le domicile d’une personne âgée : nos conseils 


Aménager le domicile d’une personne âgée : nos conseils Vos parents âgés vous apprennent qu’ils souhaitent continuer de vivre à domicile mais vous craignez pour leur sécurité ? Bien aménager le domicile d’une personne âgée est une solution de choix pour permettre aux aînés de conserver un maximum d’autonomie tout en demeurant dans un environnement…

Lire la suite Flèche
Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés

Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés


Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés : ce qu’il faut savoir ! Rester à la maison pour longtemps, au moment de sa retraite, est l’objectif de plusieurs. Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés existe spécialement dans ce but précis : permettre aux personnes âgées de demeurer dans le confort…

Lire la suite Flèche