Visavie est une compagnie de Spectrum Health Care

La maltraitance des aînés : un guide essentiel pour la prévention



Sujet toujours un peu tabou mais ô combien important, la maltraitance des aînés représente une triste réalité qui ne doit pas être ignorée. Qu’il s’agisse de comportements violents, de négligence ou de simples paroles déplacées, il existe différents types de maltraitance. Chacune d’elles entraînant des conséquences néfastes pour la personne âgée qui en est victime.

Dans le but de mieux prévenir ces situations inacceptables, nous croyons en la nécessité de bien reconnaître ces différentes maltraitances à l’égard des aînés. En espérant que le fait de mieux comprendre cette réalité puisse aider à la prévention. Le tout, dans le but de préserver la santé et le bien-être des personnes âgées à travers un quotidien en toute sécurité.

Distinguer les 7 principaux types de maltraitance des aînés

Saviez-vous qu’il est possible de distinguer pas moins de 7 types différents de maltraitance à l’égard des personnes âgées ? Parfois même involontaires, les comportements en mesure de causer préjudice aux aînés sont nombreux et ne doivent jamais être banalisés. Pour vous-même, ou pour un proche âgé qui vous est cher, restons toujours vigilants face aux différents signes de maltraitance aux aînés.

1. Maltraitance physique

Lorsqu’il est question de violence envers les personnes âgées, la maltraitance physique est souvent la première qui nous vient en tête. Les gestes violents peuvent d’ailleurs prendre différentes formes : bousculer, frapper, mordre, retenir de force de manière inappropriée, pincer, etc. Qu’ils soient faits de manière intentionnelle ou dans un excès de colère, tous ces comportements sont tout aussi inacceptables et se doivent donc d’être dénoncés. On ne doit pas oublier que les conséquences de la maltraitance physique des aînés entraînent des blessures réelles et que chaque douleur en est une de trop.

Il est aussi important de reconnaître que ce type de maltraitance peut, dans certains cas, provenir d’un proche de la personne aînée : conjoint(e), enfants, amis, personne à charge, etc. Même si les intentions initiales ne sont pas toujours mauvaises, des situations de stress familial intense et des disputes répétées peuvent malheureusement escalader vers des épisodes de violence. Même si des sentiments de culpabilité peuvent y être associés, il est important de ne pas rester muet face à de tels gestes de maltraitance.

Vous en êtes victime ou vous croyez en avoir été témoin ? Il est important d’aller chercher de l’aide afin de mettre un frein à la brutalité envers les aînés.

2. Maltraitance émotionnelle ou psychologique

Toute aussi fréquente, et bien tristement moins visible, la maltraitance psychologique envers les aînés exige que l’on y porte une attention particulière. De simples propos déplacés jusqu’aux menaces sérieuses, en passant par le fait de crier et d’élever le ton constamment envers la personne, la maltraitance émotionnelle peut se présenter de différentes manières. Et, dans tous les cas, l’impact est tout aussi dommageable.

  • Dénigrement ;
  • Harcèlement ;
  • Humiliation ;
  • Manipulation ;
  • Menaces ;
  • Rejet ;
  • Etc.

Les conséquences de la maltraitance émotionnelle des aînés se doivent d’être prises au sérieux. Il en va de leur bien-être et de leur sécurité. Puisque les personnes âgées qui subissent cette forme de violence invisible éprouvent bien souvent des sentiments de honte et de peur, ces gestes et paroles tendent malheureusement à perdurer.

Avant que la situation n’empire, n’hésitez pas à demander de l’aide rapidement si vous êtes victime ou témoin d’un acte de maltraitance psychologique à l’égard d’un aîné.

3. Maltraitance sexuelle

Puisqu’elle représente un sujet délicat, la maltraitance sexuelle des aînés tend souvent à tomber dans l’ignorance. Les personnes qui en sont victimes ressentent parfois une sorte de sentiment de culpabilité, de honte, ainsi qu’une gêne à en discuter. Malheureusement, elles peuvent alors choisir de ne pas en parler. Sachez cependant que cette réalité ne doit surtout pas être prise à la légère, et que des ressources existent afin devenir en aide aux aînés vivant ce genre de situations. Par exemple, les travailleur.se social.e, infirmier.ère, médecin et autres professionnels de la santé sont certainement de bonnes références en cas de besoin.

Commentaires déplacés à caractère sexuel, attouchements, caresses forcées, baisers non désirés, tous ces gestes peuvent être considérés comme de la maltraitance sexuelle s’ils sont faits sans le consentement de la personne. Bien entendu, la vigilance à l’égard des agressions sexuelles est particulièrement importante. Peu importe l’âge de la personne, des comportements d’agression représenteront toujours un crime qui ne doit, en aucun cas, rester sous silence.

4. Exploitation financière / maltraitance matérielle

L’exploitation financière, aussi appelée maltraitance économique ou matérielle, est un type de maltraitance des aînés ayant parfois tendance à être banalisé. Pourtant, ses conséquences sont bien réelles. Visibles sous différentes formes, voici quelques exemples de maltraitance financière que peuvent subir les aînés :

  • Vol ;
  • Fraude ;
  • Emprunts d’argent fréquents de la part d’un proche ;
  • Absence de remboursement ;
  • Manipulation pouvant influencer une décision financière (testament, vente de la maison, etc.) ;
  • Exploitation financière par le fait d’exiger des sommes déraisonnables à un aîné pour un bien ou un service rendu.

Vous êtes victime de maltraitance financière ou vous croyez en avoir été témoin ? N’hésitez pas à en parler avec une personne de confiance. Vous pouvez aussi profiter des services professionnels d’un avocat ou d’un notaire, par exemple, afin de protéger votre argent et les investissements accumulés pour votre retraite.

5. Négligence envers les aînés

Par définition, la négligence représente une faute résultant d’un oubli et/ou d’un manque de soin ou d’attention. Qu’elle soit intentionnelle ou non, la négligence envers un aîné se caractérise ainsi par le fait d’omettre de poser une action qui devrait être faite à la fois pour la santé, le bien-être et la sécurité de la personne âgée.

Si vous vivez avec un proche âgé à charge, vous savez certainement à quel point il est important de bien l’accompagner, avec respect, afin de veiller à ses besoins vitaux : alimentation, soins de santé, hébergement, etc.

Malheureusement, la négligence est souvent associée à des situations d’abandon et d’isolement social. Il est donc important de faire le nécessaire afin de prévenir ce type de maltraitance en vous entourant de personnes de confiance à vos côtés.

Vous vivez seul.e à la maison ? Sachez qu’il peut être avantageux de considérer les services personnalisés d’accompagnement à domicile d’un.e aide-soignant.e afin de profiter d’une aide précieuse sur les tâches du quotidien (habillement, toilette, repas, déplacements, etc.) ainsi que d’une présence rassurante et sécuritaire.

6. Âgisme

Se définissant par une forme de discrimination à l’égard des aînés, l’âgisme est un autre type de maltraitance pouvant causer préjudice. On peut l’apercevoir un peu partout autour de nous sous différentes formes :  infantilisation, mépris, ignorance, paroles blessantes, etc. L’âgisme prend souvent origine de préjugés et de mauvaises interprétations.

Puisqu’il est parfois fait de manière involontaire, il est important de toujours rester vigilant dans le choix des mots que nous employons, tout en étant conscient des conséquences que l’âgisme, comme toute autre forme de discrimination ou d’intimidation, pourrait avoir sur les personnes qui en sont victimes.

7. Violation des droits de la personne

Les droits de la personne s’appliquent à tout individu, peu importe son âge, sa nationalité ou ses croyances. Qu’il soit question du droit à la vie privée, à la préservation de son autonomie, à un environnement confortable et sécuritaire, ou encore à des soins médicaux appropriés, il est essentiel de se préoccuper du respect des droits des aînés à travers la population.

Savoir reconnaître les risques pour mieux prévenir la maltraitance

Bien que personne ne soit à l’abri de la maltraitance, certains aspects sont reconnus comme des facteurs de risque. En présence de telles situations, il importe donc d’être particulièrement vigilant afin d’éviter les situations de violence et d’intimidation à l’égard des aînés.

  • Conflits familiaux ;
  • Isolement social ;
  • Liens de dépendance ;
  • Troubles cognitifs ;
  • Limitations physiques de la personne âgée ;
  • Etc.

En reconnaissant ces différents facteurs prédisposants, et grâce à une approche attentionnée envers les personnes âgées les plus à risque, il est possible de prévenir une certaine partie des problèmes de maltraitance que doivent vivre de nombreux aînés à travers le pays chaque année.

Des ressources d’aide à la portée des aînés

Vous êtes à la recherche d’aide pour vous ou pour une personne âgée qui vous est chère ? Plusieurs ressources sont accessibles pour les aînés victimes d’un quelconque type de maltraitance :

  • En discuter avec un proche de confiance ;
  • Contacter une ligne d’écoute comme Aide Abus Aînés (Québec) ou EAPON (Ontario) ;
  • Utiliser le service Info-Social 811 (Québec) ou 211 (Ontario) ;
  • Consulter un professionnel de la santé (travailleur.se social.e, infirmier.ère, médecin) ;
  • Avoir recours à l’aide d’organismes communautaires ;
  • En cas d’urgence, ne pas hésiter à contacter le 9-1-1 pour une intervention immédiate.

Chez Visavie, le bien-être des aînés est une priorité. Avec le plus grand respect, nos conseillers.ères d’expériences sauront vous guider vers les meilleures solutions en fonction de vos besoins. Que ce soit grâce à l’aide à domicile permettant d’accompagner avec bienveillance les aînés choisissant de continuer de vivre à la maison, ou pour une transition toute en douceur vers une résidence pour personnes âgées qui assurera un milieu de vie agréable et sécuritaire, nous croyons que nos services peuvent contribuer à réduire les risques de maltraitance des aînés.


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Visavie qui prendra le temps de vous répondre et de vous guider avec le plus grand soin et la plus grande attention.





Articles sur le même sujet

400-arthritis-arthrose-aine-visavie

L’arthrite chez les aînés : comprendre pour mieux aider


À l’occasion de la Journée mondiale de l’arthrite, soulignée le 12 octobre de chaque année, il est important d’être bien sensibilisé à l’impact que peut avoir l’arthrite chez les aînés. En comprenant mieux cette condition de santé très fréquente parmi la population âgée, il devient plus facile d’agir afin de trouver les meilleures solutions pour…

Lire la suite Flèche

Solidarité intergénérationnelle : l’importance d’une bonne collaboration entre les jeunes et les aînés


On dit que l’union fait la force ; et la question de la solidarité intergénérationnelle n’y fait certainement pas exception ! Grâce à une bonne collaboration entre les jeunes et les personnes âgées, de multiples avantages peuvent être observés. Et ce, à plusieurs niveaux ! Bienfaits pour l’autonomie et la santé des aînés, épanouissement personnel,…

Lire la suite Flèche