COVID-19 | Découvrez nos mesures

La maladie d’Alzheimer – Épisode 2: Le risque d’épuisement des proches aidants avec Luc Armand

Le risque d’épuisement des proches aidants - Épisode 2
Catégorie : Alzheimer   Vidéo  
Étiquettes :


La maladie d’Alzheimer – Épisode 2: Le risque d’épuisement des proches aidants avec Luc Armand

Au fur et à mesure que la personne âgée vieillit, le risque de démence devient malheureusement une réalité. En tant que proche aidant, prendre soin d’un parent ou encore d’un conjoint devient une tâche difficile et bien souvent exténuante. La fatigue survient chez l’aidant quand la pression physique et émotionnelle devient si grande qu’elle entraîne stress, mal-être et anxiété. Alors comment éviter le risque d’épuisement des proches aidants?

Comment anticiper l’épuisement?

Il est primordial de reconnaître toute l’importance du risque d’épuisement du proche aidant. « Je suis souvent fatigué », « Je me sens déprimé » ou « Je me sens tiraillé dans plusieurs directions en même temps ». Voici quelques exemples de symptômes démontrant que vous pourriez être à bout de souffle. Ces signes d’épuisement ne doivent pas être pris à la légère. Plus vous présentez de symptômes et plus vous avez besoin d’un changement important dans votre vie de proche aidant.

La génération sandwich

Pour rappel, ce qu’on appelle la génération sandwich sont les personnes prenant soin non seulement de leurs enfants, mais également de leurs parents vieillissants. Le risque d’épuisement de ces proches aidants est très élevé. Généralement âgées entre 45 à 64 ans, ils se sentent dépassées, particulièrement s’ils doivent concilier leur rôle d’aidant et les besoins de leur famille ou encore de leur emploi.

Épisode 2: Le risque d’épuisement des proches aidants

Dans ce deuxième épisode avec Luc Armand, spécialiste Alzheimer, nous verrons tous ensemble les impacts de la maladie dans le quotidien des proches aidants. Nous apprendrons également à reconnaître les différents signes d’épuisement et pourquoi il peut être bénéfique de limiter notre assistance pour mieux venir en aide à la personne âgée. Finalement, nous verrons les différents moyens de venir en aide tout en restant en santé.





Articles sur le même sujet

maladie à corps de Lewy

La maladie à corps de Lewy


Connaissez-vous la maladie à corps de Lewy ? Aussi connue sous le nom de démence à corps de Lewy, cette maladie neurodégénérative est une des plus fréquentes, se plaçant tout de suite après la maladie d’Alzheimer.

Lire la suite Flèche