Choisir une résidence en famille

Choisir une résidence
Catégorie : Résidences pour aînés  
Étiquettes :


Choisir une résidence en famille

À l’heure des choix, qui décide? Monique et Henri ont décidé de vendre la maison pour aller vivre en maison de retraite et pensent que choisir une résidence en famille est la meilleure solution.

En effet, Henri, trop occupé à prendre soin de son épouse Monique atteinte de la maladie d’Alzheimer, demande aux enfants d’effectuer les recherches pour eux.  Marc, le cadet de la famille, voudrait loger ses parents dans un appartement abordable.  Geneviève, pour sa part, croit qu’une résidence très luxueuse conviendrait davantage.  Quant à Hélène, elle estime que son père montre, lui aussi, des signes de perte d’autonomie; ses parents nécessitent donc une résidence capable de les accueillir.  Finalement, Paul annonce qu’il a trouvé une résidence à proximité de son domicile.  Toujours en déplacements, l’homme d’affaires de la famille n’aura pourtant que peu de temps pour visiter ses parents. On constate que choisir une résidence en famille peut être compliqué!

Qui a raison, qui a tort ? Personne ne s’entend et l’état de Monique s’aggrave peu à peu.

Rencontrez les enfants

Chez Visavie, où l’on se spécialise dans la recherche de résidences pour personnes âgées, les conseillers et conseillères font régulièrement face à ce type de situation. Les membres de l’équipe ont souvent été impliqués dans de vives discussions émotives où les avis étaient partagés. « Chaque enfant a sa perception de la résidence. Il faut évidemment arriver à un consensus avant de pouvoir entamer les recherches de la résidence idéale », indique Claudine Blier, conseillère chez Visavie depuis plus de 12 ans. Une première rencontre réunissant les enfants et les parents est nécessaire pour discuter des réalités. Une rencontre lors de laquelle ça prend, du doigté, de la compassion et beaucoup d’empathie pour écouter les avis de chacun. Remarquez, il arrive que certains enfants effectuent d’abord leurs recherches et visitent des résidences avant même d’aborder le sujet avec leurs parents.

Insistez sur les avantages

Cette première rencontre sert à écouter les enfants, les parents, mais aussi à démontrer les avantages de choisir le bon endroit. Dans une résidence, la supervision est assurée 24h/24, insiste Mme Blier. Les enfants tout comme le conjoint peuvent ainsi passer du meilleur temps de qualité avec la personne qui se retrouve non seulement dans un environnement adéquat, mais surtout entre de bonnes mains. « Notre rôle chez Visavie est de faire ressortir les aspects positifs de la résidence et d’aider les gens à sélectionner le meilleur endroit», souligne Claudine Blier.

Intervention de spécialistes

Il est fréquent de voir des enfants dans le déni, des enfants qui refusent de voir et d’accepter la condition réelle de leur parent. « Dans les cas de pertes cognitives, la rencontre avec la famille peut impliquer la participation d’un spécialiste de l’organisme Soutien Alzheimer, par exemple», souligne Mme Blier. L’aide de travailleurs sociaux, de psychologues peut être également requise. Ces experts, dit-elle, aident les enfants et les conjoints à mieux démystifier la maladie, la condition physique des parents, ils aident à mieux comprendre les enjeux pour la famille.

Des critères de sélection

Le choix de la résidence repose essentiellement sur trois critères. La condition physique et mentale de la personne, la localisation de la résidence et, bien sûr, le budget. « De ces trois critères, la localisation est généralement le facteur qui doit être le plus flexible. C’est le critère qui demande la plus grande ouverture », signale Mme Blier. Le budget, poursuit-elle, est en général le critère qui dicte le choix de la localisation de la résidence. «Pour aider les familles à établir un budget, nous leur suggérons de tenir compte du revenu mensuel de la personne, les montants que le parent reçoit de leur pension, du gouvernement. À moins que le parent ait recours à des soins particuliers, mieux vaut choisir une résidence qui ne nécessite pas de puiser immédiatement dans les autres réserves de la personne », recommande Mme Blier.

Si les enfants ne s’entendent toujours pas, celui ou celle qui est mandataire des parents aura le dernier mot.

Choisir un résidence avec Visavie

Depuis 1988, les conseillères de Visavie ont accompagné gratuitement plus de 175 000 familles dans leur démarche afin de trouver une résidence répondant parfaitement à leurs besoins, leurs préférences et leur budget. Grâce à un processus simple et efficace, vous :

  • Diminuerez votre temps de recherche et les risques de faire le mauvais choix
  • Comprendrez les enjeux reliés au bon choix et comment choisir la bonne résidence
  • Serez pris en charge dès votre premier appel et serez accompagné tout au long de la démarche
  • Resterez entièrement libre du choix de votre résidence





Articles sur le même sujet

Choisir de vivre en résidence pour aînés

Choisir de vivre en résidence pour aînés


Choisir de vivre en résidence pour aînés avec Louis Sirois, chef de la direction de Visavie. Vidéo par Bien Vieillir à Boucherville Ginette de la Croix : Bonjour, je me présente mon nom est Ginette de la Croix de Bien Vieillir à Boucherville. Alors ça me fait plaisir aujourd’hui d’accueillir Monsieur Louis Sirois, propriétaire de…

Lire la suite Flèche
Résidences Semi-Autonome

Les résidences semi-autonomes : un mode de vie avantageux


Les résidences semi-autonomes : un mode de vie avantageux Au moment de choisir une résidence pour aînés, plusieurs questions s’imposent. Une des plus importantes est de se demander quel niveau d’autonomie sera nécessaire pour bien y vivre. Les résidences semi-autonomes deviennent alors une alternative très intéressante pour plusieurs ! Vivre dans une résidence semi-autonome comporte…

Lire la suite Flèche