Visavie est une compagnie de Spectrum Health Care

Alimentation des aînés en hiver : 5 conseils à retenir

Catégorie : Alimentation et nutrition   Conseils   Santé  


L’alimentation est, pour nous tous, à la base de bien des aspects de la santé et du bien-être au quotidien. Il peut cependant être difficile de s’assurer de toujours conserver de bonnes habitudes en ce sens. Ce point est d’autant plus vrai pour la population âgée, et encore plus particulièrement pendant la saison hivernale. Voici donc quelques éléments-clés à retenir afin de mettre en lumière l’importance de bien s’alimenter, ainsi que 5 précieux conseils pour une bonne alimentation des aînés en hiver.

Pourquoi est-ce important de s’assurer de bien manger en hiver ?

Bien manger se doit d’être une priorité en tout temps, peu importe la période de l’année. Comme à bien des égards, l’alimentation en hiver vient cependant avec quelques défis supplémentaires, surtout chez les personnes âgées. 

En ce sens, voici quelques particularités saisonnières à considérer :

  • les températures froides tendent à affecter les besoins nutritionnels ;
  • la variété de produits frais en épicerie est différente ;
  • la météo limite parfois les déplacements extérieurs, pouvant compliquer l’approvisionnement en nourriture pour les personnes âgées vivant seules à la maison  ;
  • l’isolement social des aînés est souvent plus marqué pendant la saison hivernale.

Tous ces aspects, en mesure d’affecter les habitudes de repas, font en sorte que l’alimentation des aînés pendant l’hiver mérite une attention toute particulière !

5 conseils nutritionnels pour les aînés cet hiver

Pour une alimentation saine et équilibrée, voici donc 5 conseils nutritionnels utiles, spécialement adaptés à la période hivernale.

1. Utiliser les aliments saisonniers afin de varier son alimentation

Pour vous, la saison froide rime-t-elle avec recettes mijotées et soupes réconfortantes ? En profitant des ingrédients saisonniers (courges, légumes racines, etc.), il est possible de mieux varier son alimentation, transformant le fait de manger en une expérience agréable. En effet, quoi de mieux qu’un délicieux potage bien chaud après une belle activité à l’extérieur en hiver ?

2. Privilégier les repas riches en protéines

Pour un menu qui répond aux besoins nutritionnels des personnes âgées en hiver, il est important de s’assurer d’y inclure une bonne dose de protéines. Ces dernières jouent en effet un rôle crucial dans le maintien d’une bonne force musculaire, contribuant à réduire les risques de chutes et de blessures chez les aînés.

On retrouve les protéines dans une tonne d’aliments variés tels que les légumineuses, la viande, le poisson et les fruits de mer, les œufs, les noix, le soja, et bien plus.

3. Inclure un apport suffisant en vitamines et calcium

Essentielles pour une grande variété de fonctions pour l’organisme, les vitamines représentent une part importante d’une alimentation saine chez les aînés. En hiver, avec la lumière du soleil qui se fait plus rare et les températures froides, une emphase doit ainsi être mise sur ce point afin de s’assurer de ne manquer de rien.

Bien que des suppléments soient parfois nécessaires, il est recommandé d’incorporer ces nutriments directement à même son alimentation. 

  • Vitamines C : Agrumes et fruits exotiques (goyave, papaye, mangue, kiwi, etc.), légumes verts, poivrons, et bien plus.
  • Vitamines D : Poissons gras (comme le saumon par exemple), jaunes d’oeufs, margarine, boissons végétales enrichies, etc. 
  • Calcium : Produits laitiers (fromages, lait, yogourt), brocoli, épinards, haricots, etc.

4. Maintenir un bon apport calorique, tout en respectant son appétit

Avec les temps froids, les besoins caloriques peuvent en effet varier pendant l’hiver. Tout en respectant son appétit, il est donc important de veiller à consommer des aliments à forte valeur nutritive. L’ajout d’un peu de fromage à son plat par exemple, ou le fait de manger des féculents comme les pâtes ou le riz, permet ainsi de maintenir un niveau d’énergie suffisant pour l’exécution des activités quotidiennes des aînés.

5. Ne pas oublier de rester bien hydraté(e), même en hiver !

Dénutrition et déshydratation représentent tous deux des enjeux à surveiller, notamment parmi la population âgée. En plus de bien manger, il est donc nécessaire de toujours rester suffisamment hydraté(e), et ce même en hiver ! Même si le réflexe de boire beaucoup d’eau est plus naturel par temps chauds en été, il ne faut surtout pas oublier l’importance de ce geste en tout temps.

Pour ce faire, l’idéal est de boire de petites quantités de liquides, mais de répéter le tout à plusieurs reprises à travers la journée.

Grâce à ces recommandations, nous espérons avoir su répondre à quelques-unes de vos questions, en plus de mettre en évidence l’importance d’une bonne alimentation pour les personnes âgées en hiver. Rappelez-vous surtout que les repas doivent rester quelque chose d’agréable. N’hésitez donc pas à vous gâter, ou encore à faire plaisir à un proche âgé qui vous est cher en lui servant son plat préféré. Idéal pour se réchauffer après une belle sortie hivernale !


Vous aimeriez obtenir davantage de conseils pour une alimentation saine chez les aînés ? N’hésitez pas à découvrir notre autre article de blogue spécialement dédié à ce sujet.





Articles sur le même sujet

Naviguer dans les soins de la démence à domicile | Conseils 


Face à l’apparition de problèmes de démence chez un proche âgé, il n’est pas rare de se sentir impuissant. Le développement des troubles cognitifs amène en effet son lot de défis, et ce autant pour la personne âgée qui en souffre que pour la famille et les proches. Heureusement, des ressources spécifiques et différentes stratégies…

Lire la suite Flèche

Maladies liées au vieillissement : des ressources à votre portée


Saviez-vous que le Canada comptait tout près de 10 000 personnes centenaires selon les derniers recensements ? Bien que la majorité des aînés se considèrent, dans l’ensemble, plutôt heureux et en bonne santé, il n’en demeure pas moins que le vieillissement de la population implique aussi une nouvelle réalité. Avec l’âge, les facteurs de risque…

Lire la suite Flèche