COVID-19 | Nous sommes ouverts et restons à vos côtés: découvrez nos mesures!

3 conseils pour vous aider à discuter de l’avenir avec vos proches aînés

Étiquettes :


Discuter de l’avenir avec un proche aîné n’est pas toujours facile. Il s’agit d’un sujet pouvant devenir plutôt délicat. Il existe pourtant des manières d’aborder ce genre de discussion avec les personnes âgées de votre entourage tels que vos parents. Visavie vous propose ici 3 conseils pour vous aider à discuter de l’avenir avec vos proches aînés de façon agréable et positive.

Conseil # 1 : Restez proches de vos aînés pour bien comprendre leurs besoins

À quel âge une personne est-elle considérée âgée? À partir de quel moment les aînés dans notre entourage risquent-ils d’avoir besoin de notre aide? Les réponses à ces questions sont difficiles. L’espérance de vie ne cesse d’augmenter et il n’est pas rare de voir des personnes qui sont plus en forme que jamais depuis que l’âge de leur retraite a sonné! Plusieurs personnes âgées ont des agendas d’activités plus que bien remplis. Certains profitent même de cette période pour voyager. Après tout, pourquoi ne pas en profiter en effet!

Avec le temps et avec l’âge, les risques de faire face à un problème de santé deviennent malheureusement plus grands. Ces problèmes de santé peuvent survenir de façon inattendue. Pour certains, ces problèmes peuvent être mineurs. Il demeure néanmoins possible que leur autonomie en soit affectée. C’est à ce moment qu’il faut être particulièrement vigilant afin de bien identifier les besoins des personnes âgées près de vous. Le fait de rester proches de vos aînés vous permettra de bien les comprendre. Surtout lorsqu’il s’agit de vos parents, vous les connaissez mieux que n’importe qui d’autre. Vous êtes donc les mieux placés pour reconnaître quand ils auront besoin d’aide. En étant attentifs à leurs besoins et aux changements observés, vous pourrez alors amorcer la discussion avec eux au bon moment. Ils se sentiront ainsi écoutés et compris puisque vous leur offrirez votre aide au moment où ils en ont réellement besoin. Restez donc attentifs aux changements dans les comportements de la vie de tous les jours de vos parents âgés. Lorsque vous observez que le besoin y est, profitez de l’occasion pour amorcer de bonnes discussions sur leur avenir. L’écoute devrait alors être au rendez-vous!

Conseil # 2 : Discuter de leurs attentes et de leurs souhaits

Prendre le temps de discuter avec vos proches aînés d’une manière efficace implique de se soucier de ce qu’ils souhaitent vraiment! Il ne faut surtout pas négliger leurs attentes ainsi que leurs souhaits. Ces discussions peuvent être entamées assez tôt. Avant même l’âge de la retraite si possible. En effet, il vaut mieux prévenir que guérir! Certaines décisions pourront alors être orientées en ce sens. Par exemple, est-il préférable de conserver la maison familiale ou de penser plutôt à un endroit nécessitant moins d’entretien? Ou encore de considérer déménager dans un secteur plus proche des services ou d’un membre de la famille qui pourra prendre soin d’eux au besoin?

Le fait d’avoir une bonne discussion avec vos parents sur leurs attentes et leurs souhaits permet ensuite de savoir comment réagir en cas de problèmes de santé par exemple. Et, en ayant déjà eu cette discussion avec les personnes âgées de votre entourage par le passé, cela permet de les impliquer dans la décision finale. Ils risquent donc de vivre beaucoup plus sereinement avec les décisions qui seront prises puisqu’elles viendront en partie d’eux. Nous le savons, ces décisions sont parfois difficiles à prendre lorsqu’on prend soin d’un proche aîné. Après tout, nous voulons à la fois leur bien-être et leur sécurité mais aussi leur bonheur!

Conseil # 3 : Dialoguer sans pression pour trouver des solutions

Lorsqu’il est question d’avoir une bonne discussion avec une personne âgée de votre entourage en lien avec son avenir, assurez-vous que le tout puisse se faire sans pression. Malgré toutes les bonnes volontés, il peut arriver de manquer de tact quand il est question d’aborder des sujets si délicats. Assurez-vous que la personne âgée que vous souhaitez aider se sente à l’aise ; on veut lui éviter de se sentir contrainte. Abordez les sujets avec délicatesse. Et surtout, il faut éviter d’initier la discussion en parlant des problèmes mais plutôt penser en fonction des solutions! Faites-en sorte que le dialogue en soit vraiment un qui permette un bon échange entre la personne âgée et vous-même. Pensez à faire preuve d’ouverture! L’objectif principal est de trouver les meilleures solutions possibles pour l’avenir de vos parents. Ces solutions viendront peut-être de vous ou encore directement d’eux. Dans tous les cas, vous devez en discuter ensemble en faisant preuve de compréhension et éviter que votre proche ne ressente de pression dans votre approche. C’est ainsi que vous trouverez des solutions qui permettront à vos aînés de profiter d’un avenir meilleur!

En résumé, pour discuter de l’avenir avec vos proches aînés, il faut s’arrêter et prendre le temps. Plus vous serez proches, plus vous serez en mesure de comprendre leurs besoins et d’initier les bonnes discussions au moment adéquat. De plus, le dialogue doit être orienté en fonction des souhaits et des attentes des aînés de votre entourage. Il est important de les impliquer autant que possible dans ces décisions. Par-dessus tout, ces discussions doivent être menées sans pression et dans un climat d’ouverture et d’écoute. Et il est primordial d’aborder les sujets par une approche axée sur les solutions plutôt que les problèmes!

Vous pensez que vos proches aînés ont besoin d’aide? Est-il temps de penser à la vie en résidence ou plutôt à un service d’aide à domicile? Chez Visavie, nos conseillers peuvent vous aider! N’hésitez pas à faire appel à nous.





Articles sur le même sujet

Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés

Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés


Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés : ce qu’il faut savoir ! Rester à la maison pour longtemps, au moment de sa retraite, est l’objectif de plusieurs. Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés existe spécialement dans ce but précis : permettre aux personnes âgées de demeurer dans le confort…

Lire la suite Flèche
Concilier le travail et le rôle de proche aidant

Concilier le travail et le rôle de proche aidant : nos conseils


Concilier le travail et le rôle de proche aidant : nos conseils Être proche aidant, c’est occuper un rôle de soutien souvent indispensable pour le bien-être et la santé du proche qui en a besoin. Cet accompagnement, à la fois apprécié et tellement nécessaire, peut parfois être exigeant pour la personne proche aidante. Concilier le…

Lire la suite Flèche