Nouvelles

Nouvelles

Parler de résidence pour personnes âgées avec un proche

Parler de résidence pour personnes âgées avec un proche

Le moment est venu pour vos proches de considérer la résidence pour personnes âgées? Parlons‑en un peu.

Pour plusieurs raisons, il peut être délicat de proposer à quelqu’un de déménager dans une résidence pour personnes âgées. Après tout, vous lui proposer de quitter sa maison et le mode de vie autonome, celui qu’elle a connu pendant toute sa vie adulte pour aller vivre avec d’autres résidents dans un établissement offrant des services et des soins.

Même si le moment est venu de faire cette transition, vous devez vous montrer empathique et tenir compte de la dignité de la personne pendant la conversation.

Tout le monde est différent, et certaines personnes seront moins emballées que d’autres à l’idée de vivre en résidence. Il est impossible de savoir à l’avance comment quelqu’un réagira. Il est donc essentiel d’avoir une conversation ouverte à ce sujet, et de soutenir la personne pendant la transition pour qu’elle se fasse le plus harmonieusement possible.

Est-il temps de trouver un milieu mieux adapté? Apprenez à reconnaître les signes

Il est parfois difficile de reconnaître le bon moment pour parler de résidence avec un proche, surtout si vous ne vivez pas avec elle au quotidien, mais il faut être attentif et surveiller les signes évidents.

Si une activité essentielle du quotidien (comme cuisiner, s’habiller, faire le ménage et le lavage) semble devenir  difficile, il est peut-être temps d’aborder la question.

Pour ce qui est de l’état de santé de la personne, souvent un simple câlin vous donnera quelques indices.  Semble-t-elle plus mince, fragile? Qu’en est-il de son hygiène corporelle? Peut-être a-t-elle besoin d’aide, de supervision ou de stimulation.

Si, au contraire, vous remarquez qu’elle a pris du poids, elle pourrait aussi avoir besoin de soins ou de services. En effet, la démence et l’Alzheimer, entre autres, peuvent causer une prise de poids puisque la personne oublie parfois qu’elle vient de manger.

Ne remettez pas la discussion sur les services besoin à plus tard

Comme la question de résidence  pour personnes aînées est difficile à aborder, il est tentant de remettre cette conversation à plus tard. Pourtant, plus on attend pour offrir des soins à une personne âgée qui en a besoin, plus elle risque d’en avoir besoin. .

Les proches ont peur  d’insulter leur parent âgé et de remettre en question le fait qu’il soit autonome s’ils lui proposent de vivre en résidence. Mais rappelez-vous que sa santé et son bien-être sont en jeu, dès maintenant et pour le reste de sa vie. Si vous observez les signes, ayez cette conversation au plus vite.

Soyez doux et empathique avec votre parent âgé

Quand viendra le temps d’avoir la conversation à ce sujet, ouvrez votre cœur et soyez empathique. Si vous trouvez qu’il est difficile d’aborder la question, imaginez à quel point il peut être douloureux pour la personne d’en parler. Elle voit peut-être la vie en résidence pour personnes âgées comme une perte totale de liberté. Aucun aîné n’aime sentir qu’il est un poids pour sa famille et que tout le monde s’inquiète pour lui.

Si un déménagement dans une résidence pour personnes âgées est la bonne solution, la transition devrait se faire en douceur avec le soutien des proches. Serrez la personne dans vos bras et écoutez-la. Surtout, rassurez-la en lui disant qu’aucune décision importante ne sera prise sans tenir compte de son point de vue.

Recherchez et Préparez plusieurs  milieux

Peut-être que la personne sera contente à l’idée de vivre en résidence. On vous le souhaite! Dans ce cas, elle pourrait être heureuse d’avoir un aperçu de la prochaine étape en consultant des documents d’information sur les établissements qui pourraient offrir les services dont elle aurait besoin.

Si elle réagit négativement, elle changera peut-être d’idée en feuilletant la sélection de documents contenant des photos de  résidents, heureux dans leur nouvelle demeure. Même si cette approche ne semble pas fonctionner, présentez-lui tout de même les documents au cas où elle veuille les regarder. Qui sait? Peut‑être qu’elle les lira après votre départ pour voir les appartements offerts dans les résidences.

N’abandonnez  pas : votre parent a besoin de services

Si la personne réagit négativement, vous ne gagnerez rien en insistant. Cependant, même si la personne âgée n’est pas enthousiaste à l’idée de vivre en résidence, ne perdez pas espoir. Continuez de la soutenir. Après tout, la décision doit venir d’elle.

La première étape est d’ouvrir la discussion, et vous l’avez déjà fait. Le reste du processus lui appartient. Si elle a réellement besoin d’aide, elle changera d’idée à un moment ou à un autre.

Dans le meilleur des mondes, personne n’aurait à proposer cette solution à un proche. Il n’est jamais agréable de remettre en question l’autonomie d’une personne âgée, même s’il est évident qu’elle a besoin de soutien.

Chez Visavie, nous comprenons qu’il s’agit d’une conversation délicate et nous vous soutiendrons tout au long du processus, partout au Québec et gratuitement.

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous