Nouvelles

Nouvelles

Déjouez la solitude en résidence pour personnes

Déjouez la solitude en résidence pour personnes

Mois de l’amour pour certains et mois de la solitude pour d’autres, février nous rappelle l’importance de vaincre l’isolement et ses conséquences sur la santé des personnes âgées. Après tout, nous avons tous le droit d’avoir notre valentin!

Nous savons que la qualité de vie sociale peut diminuer et que les contacts humains peuvent se faire plus rares en vieillissant. Vivre en résidence pour personnes âgées permet inévitablement de briser la solitude en offrant aux résidents une foule d’occasions de socialiser, et ce, durant toute l’année.

L’isolement des personnes âgées peut avoir des conséquences directes sur leur état de santé. Dans certains cas, il a été démontré que la solitude des personnes âgées augmentait même le risque de mortalité. Il est donc important de surveiller les signes suivants en se donnant les outils pour déjouer la solitude.  

Cœur seul et isolé : risques pour la santé

Que ce soit en raison de la retraite, de la perte d’un époux ou de proches ou encore d’un manque de mobilité, les facteurs contribuant à la solitude et à l’isolement des personnes âgées sont nombreux. Très souvent, le simple fait de se sentir seul peut contribuer à accentuer les risques associés à l’isolement.

Selon le Rapport sur l’isolement social des aînés du Conseil national des aînés, les personnes âgées isolées socialement « sont plus à risque d’adopter un comportement négatif pour leur santé, notamment la consommation d’alcool, le tabagisme, un mode de vie sédentaire et l’absence d’une bonne alimentation, sont plus susceptibles de chuter, et ont de quatre à cinq fois plus de risques de se faire hospitaliser. »

De fait, plusieurs études réalisées par des organismes de santé ou de défense des droits des aînés démontrent que la solitude peut influencer l’état de santé physique et mentale des personnes âgées. La perte des capacités cognitives et la dépression en sont des exemples concrets et trop souvent négligés. Ce n’est donc pas surprenant de constater que les symptômes reliés à la maladie mentale s’intensifient en vieillissant et que l’isolement des personnes âgées est un facteur directement associé.

Saviez-vous que la solitude et l’isolement peuvent même être associés à des maladies comme l’arthrite ou des problèmes pulmonaires? Une étude psychologique associe même cet état à l’augmentation de la pression sanguine chez certains patients âgés… Aussi, plus les personnes âgées se sentent seules, plus elles ont recours à des soins de santé de longue durée.

Ouvrez votre cœur!

Les risques associés à la solitude et à l’isolement sont nombreux, mais il existe heureusement bon nombre de moyens de vivre heureux, le cœur plein et en santé. Voici cinq façons de déjouer la solitude :  

Recherchez les contacts humains

La première chose à faire est d’ouvrir votre porte (et votre cœur) aux contacts humains. Si vous êtes autonome, générez le plus d’occasions de contacts, d’appels téléphoniques, de visites de et de sorties sociales que possible!

Rappelez-vous que le sentiment de solitude et l’état d’isolement sont sournois et qu’ils peuvent même être contagieux auprès de votre entourage. Si vous recevez l’aide de aidants, rappelez-vous qu’ils sont eux aussi à risque de subir les foudres de l’isolement en raison, notamment, de la diminution de leurs occasions de socialiser alors qu’ils jouent leur rôle d’aidants auprès de vous.

Bénévolat : une opportunité de socialiser

Une autre bonne façon de briser l’isolement est d’effectuer du bénévolat dans un domaine qui vous tient à cœur. Le bénévolat procure un sentiment de reconnaissance en plus de vous permettre de partager vos connaissances et votre expérience à des personnes dans le besoin ou à votre communauté.

Comme bénévole, vous aurez l’occasion de socialiser, de discuter et de créer de nouveaux contacts. Ce sont d’excellents moyens d’améliorer votre bien-être et de maintenir une bonne santé mentale.

L’apprentissage : une opportunité stimulante

En continuant à acquérir des connaissances, votre corps et votre esprit se sentiront moins seuls et ils vous en remercieront. Choisissez un cours qui vous intéresse, par exemple une formation de base en informatique ou des exercices pratiques en littérature, et vous y verrez les bienfaits à court et à long terme.

Intégrer la technologie sociale à votre quotidien

Utilisez la technologie pour vous rapprocher de vos . De nos jours, les moyens de communiquer se multiplient rapidement et plusieurs sont très simples d’utilisation (webcam, clavardage, téléphones intelligents, etc.). Attention de ne pas devenir dépendants! Malgré toutes les avancées technologiques, rien ne bât encore les contacts humains. 

L’activité physique : pour le corps et l’esprit

Participez à des activités de groupe qui vous feront bouger. Vous n’avez pas besoin d’être en très grande forme physique pour y prendre part. Il existe une grande variété d’activités à essayer, des plus sportives aux plus relaxantes. L’important est de faire bouger votre corps à son rythme. Vous serez récompensés et vous vous sentirez mieux.

Moins seul en résidence pour personnes âgées

La vie en résidence pour personnes âgées vous offre clairement la chance de déjouer la solitude. Vous pourrez facilement mettre en pratique les cinq conseils mentionnés précédemment (contacts humains, bénévolat, apprentissage, technologie et activité physique). De plus, vous aurez plusieurs occasions de rencontres à la salle à manger et dans les espaces communs tout en ayant votre propre espace et votre intimité.

Chez Visavie, nos conseillers en résidences de partout au Québec vous accompagnent gratuitement dans le choix de la résidence pour personnes âgées qui vous convient le mieux. Laissez-nous répondre à vos besoins en vous aidant à vous sentir moins seul dans le meilleur environnement pour vous. Votre satisfaction et votre qualité de vie nous tiennent à cœur!

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous